Accueil  Calendrier  FAQ  Rechercher  S'enregistrer  Connexion  

Partagez|

JONAH & BELLE-LOVE ♥ like you haunting me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
MEMBRE
avatar


VIE DE STAR
VIE SOCIALE
◇ prénom : Juliette
◇ crédits : Un gentil créateur de Bazzart
◇ doppelgänger : aucun
◇ célébrité : Emily Didonato
◇ tes tweets : 44
◇ à new york depuis : 24/02/2015

Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: JONAH & BELLE-LOVE ♥ like you haunting me Mer 25 Fév - 0:23


JONAH & BELLE-LOVE
   
mise en page par .Stay Away
La journée avait très banalement commencé pour moi, comme chaque samedi je devais travailler à la boutique, je ne travaillais que quelques heures par semaine mais ça me permettait de me sentir bien. D’avoir l’impression de ne devoir rien à personne. Ma manière de penser est peut être idiote mais je sais que je suis chanceuse, mes parents ont de l’argent, ils payent mes études et me vire de l’argent sur mon compte lorsque je leur demande mais justement, je ne veux rien leur demander. Je suis une princesse certes, mais je veux me débrouiller par moi-même et je préfère donner l’argent que j’ai en trop à des œuvres caritatives. J’ai un énorme cœur, je suis comme cela, d’ailleurs lorsque je me prépare à aller mettre en rayon les habits c’est à mes patients que j’ai laissé hier que je pense, espérant que chacun d’entre eux a pu être soigné, a pu avoir ne place à l’hôpital. Je pense aussi à la course que j’ai fait il y a une semaine, une course que j’ai gagné d’ailleurs et je n’en suis pas peu fière, là encore je vais pouvoir donner cette somme d’argent à une association qui me tient trop à cœur. Je pense trop aux autres décidément. En arrivant à mon étage du magasin je vois que je suis affecté aux cabines et franchement je préfère ça, mettre en rayon cela devient vite ennuyeux, au moins en cabine on peut discuter avec les clients et puis, parfois, les collègues viennent nous rendre visite quand ils ont finit de tout remettre en place. Alors que je suis entrain d’ouvrir une cabine à une jeune dame, j’aperçois au loin Jonah. Oh non, pas possible, gosh, j’aimerais me cacher dans une cabine mais c’est impossible….Voilà  qu’il fonce sur moi, c’est sûr qu’il m’a déjà reconnu. Purée que ce mec est canon, con, mais canon, c’est pas dissociable. Et vu la façon dont il m’a traité aux urgences j’ai bien envie de lui mettre mon poing dans la figure, dire qu’il a osé me draguer lors de la course, mais il ne manque vraiment pas d’air…Je soupire, oui, ça me fait chier de le voir, mais je ne sais pas pourquoi en même temps une part de moi est heureuse de pouvoir revoir son visage parfait. « C’est pour essayer je suppose ? ». Demandais-je un peu moins gentiment qu’aux autres clients.
Revenir en haut Aller en bas
MEMBRE
avatar


VIE DE STAR
VIE SOCIALE
◇ prénom : ♒ spf
◇ crédits : ♒ (c) toxic heart (av)
◇ célébrité : ♒ jamie perfection dornan.
◇ tes tweets : 63
◇ à new york depuis : 23/02/2015

Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: JONAH & BELLE-LOVE ♥ like you haunting me Mer 25 Fév - 18:51

Il était dix heure quarante cinq quand je regardais mon téléphone, j'étais en réunion depuis huit heure du matin et autant dire que je commençais vraiment à  bouillonner sur ma chaise. Heureusement le dernier chef de service avait fini son rapport sur le mois dernier, je dois dire que je prenais énormément de temps pour voir comment les employés se comportaient dans l'entreprise. Certes j'avais dû mal à tout voir vu le nombre de salarié que j'avais aujourd'hui dans mon cabinet.  C'est d'ailleurs pour cela que j'avais employé énormément de chef pour qu'ils me rapportent tous ce qui se passaient dans la société en mon absence. Je ne comptais réellement plus les voyages d'affaires, j'aimais ça je ne pourrais jamais dire le contraire puis partir un peu était toujours bien pour reprendre le cap.  La réunion était enfin terminée, le bonheur. Je récupérais rapidement mon ordinateur portable pour me diriger à nouveau dans mon bureau, une fois mes dossiers rangés dans l'armoire dédiés aux clients je décidais de prendre une pause. À vrai dire je n'avais pas envie de bosser aujourd'hui, je récupérais rapidement mes affaires avant de descendre à l'accueil «  annulez mes rendez-vous pour cette après-midi, reportez les dans la semaine. » J'adressais un sourire poli à la secrétaire «  ça sera fait monsieur o'donnell, bonne après-midi » je ne répondais pas avant de directement me diriger à l'extérieur où mon chauffeur se trouvait. Il m'ouvrait la portière tandis que je me glissais à l'intérieur, un soupire s’échappa de ma bouche, j'étais épuisé. «  Je vous conduis où monsieur ? »  Je réfléchissais quelques secondes tandis qu'il démarrait la voiture «  le centre commercial s'il vous plaît. » Il fallait que je m'achète des nouveaux costumes. J'avais toujours apporté une très grande importance à mes habits, c'était mon image et je ne pouvais pas me permettre d’arriver mal habiller au bureau en sachant que j'étais moi-même intransigeant pour ça avec les employés. La voiture roulait, je regardais à l'extérieur avant de répondre à quelques appels. Il faut dire que même si je ne comptais pas travailler cette après-midi je ne pouvais pas forcément couper mon téléphone, je devais être joignable à chaque moments de la journée comme de la nuit. C'est aussi pourquoi je ne cherchais pas vraiment de relation, je n'avais pas le temps d'accorder du temps aux femmes puis pourquoi se contenter d'une seule ? Je peux en avoir autant que je veux et pour le moment j'en profite beaucoup. De plus je n'étais pas le genre de garçon parfait, le romantisme n'était pas du tout dans mes qualités tout comme la gentillesse.  Certes je ne pourrais jamais m'ouvrir totalement de toute manière, je ne pouvais pas parler de mon passé et je ne comptais pas le faire tout simplement parce que ça n'était pas une partie de ma vie que j'aimais. Ma sœur était la seule qui pouvait réellement me connaître de toute manière je ne m'ouvrais qu'à elle, la raison était simple elle avait toujours été mon rayon de soleil et ça ne pourrait jamais changé. Mon père était un être que je ne fréquentais plus depuis longtemps maintenant, je n'avais rien à lui rendre il avait rendu mon enfance horrible. Ma mère me manquait toujours autant, elle était partie tellement tôt. Enfin c'était un sujet que je n'évoquais jamais tout simplement parce que ça ne regardait pas les gens de savoir mes blessures du passé.  

La voiture s'était stoppé en double file devant le centre commercial de la ville, Nolan venait ouvrir ma portière tandis que je le remerciais avant de me diriger à l'intérieur. Il n'y avait pas vraiment de monde, vu l'heure qui l'était je dois dire qu'il était totalement normal que cela soit le cas. Je retirais ma cravate en la mettant délicatement dans ma poche avant d'ouvrir les deux premiers boutons de ma chemise blanche, j'étouffais. Je répondais à un mail en entrant dans la boutique où j'avais mes habitudes. Je commençais mon chemin entres les rayons en prenant en main deux costumes qui me plaisaient bien, il était tant pour moi  d'aller en cabine essayer le tout histoire de voir s'il y aurait des retouche à faire ou non .  En se dirigeant aux cabines, j'apercevais Belle une fille que j'avais rencontré pour la première fois à l'hôpital. Il est vrai que je n'avais pas été fortement agréable avec elle, mais c'était ma nature. «  vous étiez beaucoup plus agréable à l’hôpital ou même à votre course. Mauvais réveil sûrement. »  Je lui souriais brièvement en lui adressant un clin d’œil avant de rejoindre une cabine libre pour commencer mon essayage.
like you haunting me

_________________
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part.▵ ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
MEMBRE
avatar


VIE DE STAR
VIE SOCIALE
◇ prénom : Juliette
◇ crédits : Un gentil créateur de Bazzart
◇ doppelgänger : aucun
◇ célébrité : Emily Didonato
◇ tes tweets : 44
◇ à new york depuis : 24/02/2015

Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: JONAH & BELLE-LOVE ♥ like you haunting me Mer 25 Fév - 22:23


JONAH & BELLE-LOVE
   
mise en page par .Stay Away
Je souriais en le voyant, je ne sais pas pourquoi je faisais ça, j’étais complètement débile, complètement folle, pourquoi je souriais à ce mec. Ce fut très furtif car je l’avais presque agressé verbalement et encore une fois j’avais du mal à expliquer pourquoi j’étais si méchante. Enfin, parce qu’il m’avait mal parlé, parce qu’il n’avait pas été agréable avec moi et je n’ai pas l’habitude. J’aime qu’on me traite bien parce que je traite bien les autres, je suis naturellement gentille, c’est aussi pour ça que je veux devenir médecin, pour sauver des vies humaines, pour être quelqu’un qui aide les autres. Mais je le suis déjà avec mes dons aux œuvres caritatives, j’espère être une bonne personne, je fais tout pour en tout cas. Lui, je ne sais pas vraiment quel genre de garçon c’est, un dragueur, ça c’est sûr mais un connard je ne sais pas…Après tout il faut que j’arrête de me dire que tous les garçons sont des idiots mais en tout cas Timeo est un idiot, ça c’est sûr. Il n’arrête pas de me draguer comme si il allait être le premier garçon à coucher avec moi mais franchement c’était impensable pour moi. Donner ma virginité au premier gars venu c’était pas vraiment dans ma nature. D’ailleurs je la donnerais pas non plus au mec en face de moi qui vient d’arriver. « Non, je viens juste de voir une personne qui m’énerve, vous n’avez pas idée de qui cela peut être ? Et puis d’ailleurs, qu’est ce que vous faites ici ? Vous avez décidé de me suivre ? ». Dis-je ironiquement en faisant un grand sourire jusqu’aux oreilles. Je me ravisais, après tout ce sourire pourrait peut être lui plaire et je ne voulais absolument pas lui plaire. Enfin si, peut être, au fond de moi, parce que je trouve quand même ce mec craquant mais ça, je ne l’avouerais jamais. Je l’emmène alors vers les cabines vides au fond que j’ouvre. Rare sont les clients qui choisisse des costumes mais j’avoue que ce vêtement lui va particulièrement bien, un costume donne toujours bonne impression à un homme. Je m’occupe alors de quelques clients, une petite accalmie, bien sûr pile au moment où Jonah est là. Je vois alors deux clients hésiter sur un modèle et finalement se décider, pas pour le meilleur d’ailleurs : « Bonne fin de journée mesdemoiselles… ». Avouais-je avec un sourire, c’est sûr que les autres clients avaient droit à davantage de sourire qu’au monsieur au fond du couloir. Je m’en voulais un peu de lui avoir mal parlé, je n’étais pas comme ça. En le voyant sortir de la cabine pour se regarder, je me décidais de venir à son secours, il avait certainement nul besoin de moi mais tant pis, de toute façon je m’attendais à ce qu’il m’envoie à son tour sur les roses. Sa chemise et sa veste s’accordaient très bien, je remis son col en place, me plaçant derrière lui. Il ne manquait plus qu’une belle cravate : « Un conseil féminin serait peut être le bienvenue Monsieur O’Donnel… ». Je lui donnais alors une cravate aussi bleu que ses yeux, j’étais sûre qu’elle allait convenir, elle mettrait en valeur ses yeux bleu, c’était un très bel homme. « A votre place je mettrais cette cravate, bleu comme vos yeux, elle vous ira à ravir, souhaitez-vous que j’en fasse le nœud ? ». On dit toujours qu’il est plus facile pour une autre personne de le faire et puis je suis un peu payé pour accomplir ce genre de tâches. C’est ce que je fais d’habitude à mes clients, en général ils sont contents de mes conseils. Je regarde alors à l’entrée des cabines, je ne veux pas louper un client, ni renfermer quelqu’un dans une cabine, je me sentirais bête d’oublier quelqu’un…Je me sentirais surtout très bête d’être perturbée d’une quelque conque façon par Jonah. En plus je suis frustré, j’ai l’impression qu’il sait tout de moi et moi je ne sais rien de lui, je ne sais même pas si il travail où si il est étudiant, d’ailleurs je me décide à le questionner, il va me dire que ça ne le regarde pas, mais tant pis. « C’est pour votre travail ? ».
Revenir en haut Aller en bas
MEMBRE
avatar


VIE DE STAR
VIE SOCIALE
◇ prénom : ♒ spf
◇ crédits : ♒ (c) toxic heart (av)
◇ célébrité : ♒ jamie perfection dornan.
◇ tes tweets : 63
◇ à new york depuis : 23/02/2015

Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: JONAH & BELLE-LOVE ♥ like you haunting me Sam 28 Fév - 18:44

Il est vrai que cela faisait du bien d'être un peu au calme, je ne dis pas que je n'aimais pas mon boulot bien au contraire mais  bon je dois bien avouer que par moment je me laissais souvent submergé par tout ça. La raison était simple je n'avais pas particulièrement autre chose à côté pour me changer les idées, j'avais choisi cette vie et il fallait que je l'assume jusqu'au bout.  Ma sœur me poussait à faire des rencontres, mais ça ne me ressemblais absolument pas tout simplement parce que j'étais quelqu'un de solitaire qu'on le veuille ou non, je ne m'attachais à personne. Je ne vois pas comment ça serait possible, enfin dans tous les cas je m'en fichais totalement. Ma vie était bien comme elle était.  Aujourd'hui je n'avais pas envie de travailler, j'avais besoin de souffler et faire les magasins me paraissait un parfait compromis étant donné qu'il fallait que je fasse quelques achats pour remettre à jour mon dressing. Il faut dire que j'avais toujours eu le don pour changer très souvent de costume pour suivre la mode, j'avais aussi les moyens de le faire donc autant en profiter (a).  C'est pourquoi j'avais demandé à mon chauffeur de l'amener au centre commercial,  je savais de plus qu'il n'y aurait pas grand monde et vu j'aimais bien cette idée là, je n'étais absolument pas fan des magasins quand il y avait du monde. J'allais pouvoir prendre mon temps dans les rayons un vrai miracle, enfin j'étais certain que mon téléphone ne me laisserait pas tranquille mais bon je ne pouvais pas me permettre d'être injoignable.  J'avais déjà assez abusé sur le fait d'avertir au dernier moment que je ne serais pas présent au bureau toute l'après-midi, mais bon je suis pas quelqu'un de facile à vivre, les gens étaient habitué après tout (a).  

J'avais commencé rapidement à tourner dans les rayons pour trouver des habits qui me convenaient, je ne cherchais pas quelque chose d’extravagant, non toujours dans le classe.  De toute manière j'avais toujours le même style que cela soit dans ma vie comme au bureau, j'aimais être élégant. Une fois ma sélection terminée, je décidais d'aller directement essayé ne voulant pas avoir des costumes mal ajustés. C'est ainsi que j'avais fini par tomber sur belle, j'étais plutôt surpris de la voir étant donné que je n'avais pas été franchement très sympathique à l'hôpital il fallait bien l'avouer.  «  non je ne vois pas de tout de qui vous parlez » dis-je en regardant faussement autour de moi pour chercher une personne avant de la regarder à nouveau avec un léger sourire «  vous suivre ?  Je viens juste acheter des habits, j'espère que vous n'êtes pas autant désagréable avec les autres clients sinon je ne donne pas long du magasin. » Finis-je par dire en lui adressant un clin d’œil  avant de me diriger dans une cabine qui était libre.  Je n'avais pas vraiment mis longtemps à enfiler un costume avant de ressortir pour bien voir dans la glace comment il m’allait. Je n'avais pas mis longtemps à reconnaître sa voix avant de la voir se mettre derrière moi.  «  avec plaisir » Je regardais la cravate qui était parfaite je l'avoue, je me baissais légèrement pour lui permettre d'atteindre correctement mon cou, je peux être galant quand je le veux, je sais. «  parfaitement pour mon boulot oui » Je regardais dans la glace quelques instants « je prend l'ensemble » Finis-je par dire avec une légère esquisse d'un sourire.
like you haunting me

_________________
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part.▵ ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
MEMBRE
avatar


VIE DE STAR
VIE SOCIALE
◇ prénom : Juliette
◇ crédits : Un gentil créateur de Bazzart
◇ doppelgänger : aucun
◇ célébrité : Emily Didonato
◇ tes tweets : 44
◇ à new york depuis : 24/02/2015

Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: JONAH & BELLE-LOVE ♥ like you haunting me Sam 28 Fév - 19:59


JONAH & BELLE-LOVE
   
mise en page par .Stay Away
Je me mis à rire lorsqu’il me dit qu’il ne voit pas de qui je parle, je ne pensais pas que Jorah avait le sens de l’humour, voilà qu’il se met à regarder à droite et à gauche autour de lui alors que je parle de lui bien sûr. Je l’accuse d’ailleurs de m’avoir suivi, bon, j’avoue que pour le coup, cela n’est pas vraiment justifié mais je trouve ça tellement étrange de le retrouver d’abord sur ma course puis maintenant ici. Il me parle ensuite des autres clients mais non, habituellement je suis très gentille, je suis toujours très gentille d’ailleurs et je ne suis piquante qu’avec les gens qui ont pu être désagréable avec moi comme la personne qui se trouve juste en face de moi : « Oh, ne vous inquiétez pas pour ça, je suis une fille vraiment très gentille, sympathique, souriante et drôle, c’est presque bête que vous n’ayez droit qu’a des réflexions peu agréable de ma part ! ». Je ne peux m’empêcher de sourire lorsqu’il m’adresse un petit clin d’œil, je sais que cela n’a rien d’amical mais je le trouve très sexy. J’ajoute alors tandis qu’il entre dans la cabine « Et puis avouez, c’est étrange, d’abord la course, ensuite dans mon magasin, j’ai le droit de me poser des questions… ». Je lui fais à mon tour un clin d’œil avant d’attendre qu’il sorte de la cabine et j’avoue que cela met très très longtemps. Enfin à mes yeux, j’avais hâte à vrai dire qu’il choisisse quelque chose et puis qu’il s’en aille et puis…Je n’avais personne d’autre à m’occuper, les clients avaient décider de nous laisser tous les deux dans ses cabines (a). Je souris lorsqu’il me laisse faire son nœud de cravate, j’avoue que j’étais un peu intimidé, en serrant le nœud je sentais même mes mains tremblaient…Je m’en voulais, je ne devrais par lui montrer qu’il me faisait un certain effet, fallait que je sois froide, comme lui, c’était mieux ainsi. Je serrais alors le nœud d’une façon presque mécanique, quitte à le serrer un peu fort avec de le regard dans la glace : « Il vous va très bien. Vous faites quoi dans la vie ? ».Il allait très certainement m’envoyer sur les roses mais après tout il savait tout de moi et je ne savais rien de lui, j’avais envie d’en connaitre davantage, je le voyais bien dans les affaires, quelqu’un sans scrupule qui peut tricher avec tout le monde. Je ne pourrais pas faire ça. Il m’avoua ensuite qu’il souhaitait prendre le costume, je souriais à mon tour, j’étais plus jolie quand je souriais et lui aussi. Allait-il partir ? Certainement, même si je ne voulais pas vraiment qu’il s’en aille, certes il m’agaçait mais d’une quelconque façon je l’appréciais tout de même. « Vous souhaitez autre chose ou ce sera tout ? ». Je regardais dans les alentours, peut être que j’allais pouvoir lui donner un truc à essayer, bon pas n’importe quoi parce que j’avais bien compris que Jorah n’était pas vraiment du genre à porter des chemisettes à fleur, et des chaussettes dans ses sandales. « Je peux vous proposez notre sélection mais je ne veux pas de nouveau passer pour une lèche botte… ». C’est l’impression qu’il avait eu sur moi aux urgences non ? Je lui souriais, avec toutes mes dents blanches, j’espérais qu’il accepte tout de même, il ne pouvait pas dire non. Ou alors il me demanderait de lui chercher quelque chose dans le magasin, pourquoi pas un magnifique pyjama avec des nounours et des jolies cœurs.  

_________________

Je me demande parfois ce qui ne va pas chez moi. J'ai peut-être passé trop de temps avec mes héros de roman si romantiques... J'ai placé mes attentes et mes idéaux bien trop haut. Tu dois embrasser un tas de crapauds avant de trouver ton prince charmant.  - CODE WILD HEART.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

VIE DE STAR
VIE SOCIALE





MessageSujet: Re: JONAH & BELLE-LOVE ♥ like you haunting me

Revenir en haut Aller en bas

JONAH & BELLE-LOVE ♥ like you haunting me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
◇ NEW YORK STATE OF MIND :: NEW YORK CITY :: Queens :: Le centre commercial-